Article mis en avant

Résumé des prochaines sorties

HeeeEY ! Devinez qui a retrouvé ses identifiants ! Non je rigole, tout était calculé: en réalité je travaille sur un autre projet qui…..arrive. Pas un mot parce que j’adore créer un effet de surprise mais soyez aware comme le dit le prophète. (Et oui mon humour est toujours aussi douteux).

Cette introduction (que j’assume absolument pas) est déjà trop longue est pour le moment rien de ce que je n’écris n’a de sens avec le titre de l’article. Comme j’avais //envie// d’écrire je me suis dit que j’allais vous raconter toutes les bonnes (ou moins bonnes) nouvelles questions sorties Otome Game pour les mois (voire années) à venir.

Continuer de lire « Résumé des prochaines sorties »

Yoshiwara Higanbana, Kuon no Chigiri: prostitution et tragédie

Tout d’abord sorti sur PC sous forme d’un Otome R18, Yoshiwara Higanbana est un jeu jouissant d’une certaine renommée. Réputé comme étant un des rares « bons » titres R18, il fait parti des jeux réapparaissant assez souvent dans les sondages de Mangagamer. Une version réadaptée (+ une route, – les scènes explicites) est sortie sous l’appellation Yoshiwara Higanbana Kuon no Chigiri d’abord sur PS Vita, puis sur Switch. Moi j’avais préco la version Switch donc nous y voici.

Contrairement à la majorité des génériques de VN, celui-là présente pas mal d’illustrations qui n’ont rien à voir avec les CGs présentes en jeu.

Yoshiwara, quartier des plaisirs; durant l’ère Edo.

C’est dans une maison close nommée « Oukaya » que travaille en tant qu’Oiran (prostituée de haut grade) le belle Chihaya, de son vrai nom Rin. Dans une routine quelque peu sordide où elle est contrainte de se vendre chaque nuit à bon nombre d’étranger, le quotidien de la jeune femme n’en est pas pour le moins paisible. Bien que vivant dans un monde décrit comme étant l’Enfer sur terre, Chihaya est fière de ses talents qu’elle peut montrer à ses clients et ne trouve rien à redire à sa vie…. Jusqu’à ce qu’elle apprenne à aimer véritablement.

Traduction très libre et brodée du synopsis officiel.

Comme on pourrait se l’attendre d’un Otome d’abord apparu comme jeu R18, le thème de base est en lui-même déjà très porté sur la sexualité. Bien que la version consoles soit CERO D (déconseillée au moins de 17 ans), les scènes et allusions sexuelles sont belles et bien présentes bien que non montrées explicitement la plupart du temps. Même en version censurée, il faut garder à l’esprit que le jeu s’adresse bel et bien à un public mature.

Continuer de lire « Yoshiwara Higanbana, Kuon no Chigiri: prostitution et tragédie »

Coup d’œil sur… BUSTAFELLOWS, le nouveau projet d’Extend prévu pour Switch ET Smartphone

Boum on se remet à faire des présentations de jeux à venir sur ce blog, et oui, c’est gratuit profitez-en.

Bustafellows est un projet d’Extend, qu’on connait pour avoir développé Side Kicks en collaboration avec ToyBox. L’univers est aussi censé suivre les mêmes settings que Side Kicks.

Le synopsis est le suivant:

Ville de New Seeg à l’est de l’Amérique. Limbo Fitzgerald, un célèbre avocat corrompu, est soudainement quémandé à la station de police pour une affaire. A son arrivé, un homme lui dévoile que cette réunion « devait avoir lieu pour l’empêcher de mourir », c’est alors que l’homme en question se mit à parler de manière féminine pour dire ces mots:

« J’ai déjà vécu « aujourd’hui » et j’ai vu de mes yeux ta mort »

Continuer de lire « Coup d’œil sur… BUSTAFELLOWS, le nouveau projet d’Extend prévu pour Switch ET Smartphone »

Collar x Malice, les Experts à Shinjuku

Collar x Malice est Otome Game PS Vita sorti en 2016 au Japon et un peu moins d’un an plus tard chez nous grâce à Aksys. Très réputé dans le milieu, c’est que maintenant que je me décide à le faire. Ben ouais mieux vaut tard que jamais comme on dit chez nous.

L’histoire se déroule lors d’une année inconnue dans l’arrondissement de Shinjuku (Tokyo). Un groupe terroriste du nom d’Adonis proclame le X-Day: chaque mois, le compte à rebours est lancé et une attaque terroriste a lieu. N’arrivant pas à mettre la main sur les responsables, le gouvernent pris en mains des mesures drastiques et mis tout Shinjuku en quarantaine. Pour rassurer les populations en proie aux attaques terroristes, la loi d’interdiction des armes à feu est levée et un pistolet répertorié par les services de sécurité est délivré à chaque adulte.

Hoshino Ichika est une jeune agent de police fraîchement recrue. Un beau jour, après son service, elle est attaquée et se réveille dans une église avec un collier accroché autours du cou délivrant un poison qui peut s’avérer mortel. Sauvée par un groupe d’ex-policiers enquêtant sur Adonis tenu par Yanagi Aiji, elle découvre que le collier est un moyen pour Adonis de la surveiller et que sa vie est entre leurs mains.

Pour couronner le tout, Adonis présente Ichika comme une de leur potentiel sympathisante, et l’invite à étudier les cas du X-Day avec l’aide du groupe de Yanagi, si elle ne parvient pas à saisir la vérité d’ici le 1 Janvier, jour du X-Day, le poison dans son collier la tuera.

Continuer de lire « Collar x Malice, les Experts à Shinjuku »

De retours sur Code:Realize avec le FD Shukufuku no Mirai (Future Blessings)

C’est la première fois que je review un Fandisc (ou fandisk, ou FD, tout fonctionne) donc ce sera un peu plus « brouillon » que ce que je fais d’habitude en terme de présentation. Je vous conseille d’avoir au moins lu la review du jeu de base avant celle-ci. Cette review risque de contenir du spoil concernant le jeu de base. Vous êtes prévenus. 

Ce fandisc est tout d’abord sorti au Japon en 2016, puis sur PS4 et Switch en étant compris dans la compilation « Code:Realize ~Saikou no Hanataba / Bouquet of Rainbows~ ». Il est trouvable chez nous en format digital sur PSV et PS4, en ce qui me concerne j’ai joué en japonais à la version Switch parce que je suis une grosse dissidente. J’ai entendu dire que des versions physiques européennes étaient prévues pour tous les jeux de la saga d’ici 2019 mais Aksys dit pas grand chose à ce sujet.

Continuer de lire « De retours sur Code:Realize avec le FD Shukufuku no Mirai (Future Blessings) »